Le nouveau visage des détectives privées en France

detectives-privees-en-france

Depuis quelques années, le métier de détective privé paris a beaucoup changé. Les professionnels du domaine sont désormais à la quête d’une nouvelle légitimité. Auparavant, leurs affaires se limitaient à des enquêtes pour infidélité. Mais aujourd’hui, le nouveau visage des détectives privés en France se dessine et ils s’orientent de plus en plus vers l’univers de l’entreprise. Il faut dire que la métamorphose du métier ne s’est pas faite uniquement en France, mais aussi aux États-Unis.

Affaires de bidet

Secret d’alcôve et amours bafoués ont longtemps été les points centraux du métier. Avant, on voyait surtout que la plupart des clients des détectives privés étaient des femmes qui cherchaient à établir la preuve de l’adultère de leurs maris afin de divorcer. Les enquêtes d’adultères étaient surtout menées grâce aux gardiens d’immeubles ou aux femmes de foyers qui pouvaient raconter tout ce qui se passait chez le voisinage.

Avec la réforme de 1975 qui a contraint le conjoint de prouver l’adultère avec une preuve matérielle, une simple note prouvant un rendez-vous fixé à l’hôtel pouvait suffire. Avec la loi de 2006 qui a institué le principe du divorce par consentement mutuel, le métier a connu un certain délaissement, car les avocats n’envoyaient plus leurs clients.

Ils se sont alors reconvertis dans l’espionnage du train de vie des couples séparé afin de réviser les prestations compensatoires. En ce sens, ils dressent des rapports sur la condition de vie des enfants dans les familles recomposées ou se lancent dans la recherche d’héritage. Parfois, ils pouvaient tomber sur de grosses surprises à l’image de ce privé qui travaillait pour un notaire souhaitant retrouver la place d’un mystérieux héritier disparu depuis 30 ans. Une fois localisé, l’homme, clochard de son état, a refusé la bagatelle d’un million d’euros.

Les opérations « mains propres »

Depuis quelques années, les professionnels du métier cherchent à effacer tous les scandales qui ont entaché la réputation du détective privé paris.

En ce sens, les nouveaux agents du secteur sont désormais sélection au sein de 3 écoles délivrant des licences professionnelles reconnues. Parmi les candidats, on a plusieurs gendarmes à la retraite, des professeurs, des agents d’EDF ou encore des chômeurs de l’ANPE. Quoi qu’il en soit, plus de 95% des candidats sont recalés. L’activité de détective est surtout encadrée par une loi sur la sécurité intérieure. Celle-ci interdit par exemple aux retraités des forces de l’ordre d’exercer leur talent dans le privé pour éviter toute collusion.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *